Aventure à Cuba

La Havane – Entre clichés et réalité

17 et 18 Août 2017

La Havane c’est une ville colorée, électrisante, vivante, tout le monde danse au son de la musique de rue, cigare en bouche les cubains jouent de la contre basse, des maracas ou encore des congas ?

L’endroit rêvé si on en croit les bouquins de voyage.

Je peux te dire qu’on a plutôt été surpris !

Le lendemain de notre arrivée (va voir l’article : Notre arrivée à Cuba), avec le décalage horaire on était debout au petit matin – et ce durant toutes les vacances – programme de la journée : visiter un peu la ville avant d’aller à la compagnie de bus Viazul, car on avait surtout un but ce jour-là : prendre nos billets pour Vinales !

En se baladant au hasard, on passe par des rues très colorées et mignonnes, puis d’autres – plus nombreuses – aux couleurs délavées et en ruines. Malgré tout les gens vivent dans ces appartements aux banderoles jaunes à grosses inscriptions : DANGER.

Au cours de notre matinée on a rencontré Raoul, sacré personnage qui nous a appris tellement de choses auxquelles je ne m’attendais pas du tout : par exemple que les cubains vivent avec des tickets de rationnement.
Vous avez dû en entendre parler de ces tickets, mais c’était au temps de nos grands-parents.
Et bien ici en échange du ticket les habitants reçoivent 6kg de riz, 3 kg de poulet, 1 à 2L de lait.

 

En passant devant un garage on s’est dit : vu les voitures qu’ils réparent et le fait qu’elles roulent toujours, les cubains doivent être de super mécaniciens ! Et puis les voitures sont canons !
Sauf qu’est venu le moment de prendre un taxi cubain pour aller chercher nos billets de bus : vieux taxi , prêt à se disloquer en route, poussé par 3 hommes pour le faire démarrer…

Réalité des choses !

 

En France, on est passé un peu pour des dingues auprès de nos familles et nos amis : on avait réservé que la première et la dernière nuit du voyage. Pour ce deuxième soir à Cuba on n’avait donc aucune idée d’où on allait se retrouver !
Et puis en rendant le AirBnB j’ai pensé à la casa de Chantal, la dernière nuit qui était bookée.

Le tout pour le tout on tente !

Super bien accueilli, elle nous dit qu’on a de la chance : il lui reste 1 chambre.
Très grande, salle de bain sans plafond et portes de cow-boy : intimité bonjour ! – mais on aura jamais eu de meilleure douche de notre voyage ?-
Française installée à Cuba depuis 15 ans, avec Chantal on a eu un coté rassurant pour le commencement de notre voyage. (J’avais trouvé sa casa sur le site de Paul)

A peine le temps de s’installer et de prendre une douche, on était reparti : on décide d’aller à la Vieja Habana en passant par le Malecon. En soit la route n’a rien d’extraordinaire mais la vue sur le Golfe du Mexique est incroyable, le bleu profond, les vagues … c’est superbe à regarder – mais on ne peut pas se baigner ? –

En arrivant aux abords de la Vieille Havane changement total de vision : les bâtiments sont propres, bien entretenus, pas un seul de cassé ou de décoloré, les parcs sont bien vert. Un contraste un peu trop important pour une même ville.

 

En se renseignant un peu, on apprend que le pays est fait comme ça. Les ressources étant limitées, le gouvernement a décidé de mettre à disposition les moyens nécessaires pour que les centres historiques soient beaux et attirent du monde : les touristes !

 

Avec toute cette marche et levé à 7h du mat’ : 20h30 on s’endormait déjà. Mais c’était pour mieux repartir le lendemain !

Ce 18 Août commençait par un petit dej’ plus que parfait !

La meilleure mangue du monde !

On pouvait manger à 4 sur ce qu’on nous servait aux petits dej’, tranquille pour toute la journée !
Jus de fruits fraichement pressé, mangue, bananes, ananas, café, thé, fromage, jambon, pain, miel, œufs sur le plat.

On a clairement pris notre temps, avant une dernière visite et de faire les courses : sujet important dont je dois vous parler ⇒ Faire ses courses à Cuba !

On a passé, au total, 4 jours dans la capitale, alors je te retrouverai à La Havane pour les deux derniers jours du voyage dans un dernier article !

Pour l’instant direction Vinales ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *